lundi 13 octobre 2014

Las Tres Vírgenes, La Paz



Probablement l’une des plus belles tables de la ville, « Las Tres Virgines » se situe non loin du bord de mer mais quelques rues au-delà de Alvaro Obregon. Une très jolie maison très typique avec sa façade à la couleur brique et de grandes fenêtres devant lesquelles l’on trouve les classiques grillages d’une maison de type coloniale.


Une fois le pas de porte franchis vous arriverez dans une première pièce qui fait état de bar mais où l’on peut également diner car ici la salle est climatisée. Sur l’un des hauts murs jaunes, une série de photos noires et blanches qui illustre la vie de La Paz au siècle passé, et ce bar qui a quelque chose d’un peu nostalgique avec ses garçons en gilets et chemise blanche ; une impression d’être presque dans un club.



Mais il est préférable de passer dans le charmant patio ou se trouve une demi-douzaine de tables toutes joliment dressées.  Un patio avec de grands ventilateurs et quelques lumières plutôt douces. C’est aussi sous une pergola que vous pourrez apprécier votre repas.




Au fond de ce patio, un coin verdure ou se trouve même une table isolée si vous recherchez encore plus d’intimité. 


En entrant sur la droite les cuisines ouvertes où l’on peut découvrir la brigade en train de dresser les assiettes.


 « Las Tres Virgines » étant spécialisé dans les viandes, vous pourrez aussi observer le préposé au barbecue qui surveille dans un âtre la cuisson des pièces de bœuf.


Ce qui nous a immédiatement semblé être le plus intéressant sur la carte sont les entrées, car non seulement d’inspiration mexicaine mais avec une approche légèrement créative avec certains ingrédients asiatiques. Les plats principaux étant des viandes au grill, mais aussi des poissons ou des plats plus conventionnels.

Pour débuter, une Margarita qui s’avéra être ici particulièrement exceptionnelle, probablement lié au choix de la tequila mais aussi l’endroit est un bar réputé de la ville. 


Première entrée avec des Tacos de sériole fumé de la Baja servis avec des tortillas de farine et de la mozzarella. Une très belle assiette bien dressée avec trois tacos de qualité. Sur le dessus, le poisson  émietté mélangé avec des oignons rouges finement hachés, une tranche d’avocat et de la coriandre ciselée. La mozzarella est une amélioration de l’ajout classique du fromage fondu normalement local. Pour compléter, une sauce à base de piment « chipotle ». Un remarquable tacos.



Pour continuer, des escargots de mer finement émincés et épicé préparé avec de l’avocat, des oignons rouges, de la coriandre, de la sauce ponzu, des tostadas et des piments serrano. Excellente association avec le côté légèrement acidulée de la sauce ponzu avec probablement un crustacé de la famille de bigorneaux car il y a peu de chance que ces derniers puissent être émincés… La sauce qui accompagne le mollusque également inclut du citron vert et quelques gouttes de sauce soja. A aucun moment, l’on pourrait se dire qu’il y a quelque chose de fusion… Le plat est simplement parfait.



En accompagnement de délicieuses « salsas » mais ici bien évidement réalisées sur place. Une première ultra puissante à base de piment « Arbol », une seconde au « habanero » et la troisième au « chipotle ». 


En plus des « tostadas » de qualité. Par qualité je sous-entends croustillantes et non huileuses.


Autre très bonne entrée avec la pieuvre grillée au « mezquite ». Leur spécialité, car la pieuvre a mariné dans une sauce au ponzu et de l’huile d’olive. Servis avec une sauce crémeuse au concombre et des pains plats. Le « mezquite » est un bois spécial des plaines arides du centre du Mexique qui amène un goût bien distinct aux aliments.  Ce sont de toutes petites pieuvres très tendres et aux multiples saveurs, parfaitement apprêtées avec tomates, oignons fanes, et sur le côté la sauce additionnelle plus douce et le pain.



Jusqu’à présent voici un magnifique repas plein de saveurs et de recherche. Nous serons un peu plus empruntés pour les plats principaux car le choix reste beaucoup plus classique. De simples viandes grillées comme précédemment décrit, peu de poissons, et des hamburgers.

Il faut admettre que le hamburger « Tres Virgines »  sauce BBQ était parfait. Le pain moelleux, maison et pas sucré. La viande cuite comme le garçon nous l’a proposé ; « medium rare », la sauce BBQ très savoureuse. 


Pour moi, le steak de thon « Tres Virgenes », poêlé à l’huile d’olive avec des tomates cerises confites, purée de pomme de terre, légume et pesto de coriandre. Une recette évidement plus internationale que mexicaine même si l’on pense au Mexique à cause de la coriandre. Il faut reconnaitre que la cuisson est parfaitement cuit car encore  rosé au centre, ce qui est presqu’un miracle… La purée montée à l’huile est savoureuse, les accompagnements cuits à la minute.


Voici vraiment une très jolie adresse avec un décor très charmant, un service précis et attentionné, une cuisine vraiment bien réalisée. S’il y a un reproche à faire, c’est que nous aurions souhaité trouver l’équivalent des entrées dans les mets principaux ; une cuisine mexicaine repensée, allégée et créative.