lundi 29 septembre 2014

Café du Marché, Carouge



Lundi midi me voici parti pour déjeuner avec un ami pas vu depuis des lustres et c’est à Carouge que nous avions rendez-vous. Le lieu où nous pensions manger étant fermé le Lundi midi, celui-ci suggère donc d’aller au Café du Marché que je ne connaissais pas encore.  C’est donc sur la jolie place du Marché que nous arrivons face à la terrasse au soleil où certaines personnes prennent un apéritif. 
 

Les suggestions du jour sont affichées sur une ardoise murale qui est suspendue sur la façade de l’établissement.


Une  fois à l’intérieur je découvre un très joli bistrot vraiment bien décoré avec son comptoir et bar en bois à l’entrée, un grand mur de pierres apparentes au fond et une entrée avec des murs de couleur rouge sang.


La salle dans le fond est vraiment très agréable avec ses tables et chaises de bois et au plafond une décoration végétale constituée de branches et de rameaux.





La cuisine ouverte sur la salle est une enclave dans ce mur en pierre.


Vieux meubles, vaisselier, tableaux…tout est vraiment très charmant.

Comme à l’extérieur, les menus du jour sont sur une ardoise mais la carte nous est également amenée. Un ensemble de plats mais aussi la suggestion du jour avec une entrée, un plat et un dessert. Entrée et plat principal ou plat principal et dessert pour la raisonnable somme de 25 CHF. Le plat seul a 19.50 CHF.

Certes il y a du monde à midi et cela court dans tous les sens mais le service se fait présent et dynamique.

Nous aurons en entrée une tartine provençale au saumon. Une tranche de pain grillée sur laquelle se trouve quelque chose qui ressemble un peu à une anchoïade mais plus proche d’une pâte que d’une « pommade ». Sur le dessus une tranche de saumon et de fines lamelles de fenouil avec un peu d’huile et citron ; quelques fleurs pour la décoration. Un peu trop salé à mon goût mais c’est une sympathique entrée.


En plat principal, des joues de porcelet confites, jus réduit à la sarriette, pommes écrasées à la fourchette, légume du jour. Voici exactement le genre de plat que je regrette de ne pas voir plus souvent dans les bistrots car les joues sont quelque chose d’exquis. Une belle assiette arrive avec quatre morceaux, un fond de sauce avec un peu de ciboulette, une cuiller de pomme de terre et carottes et navets dans une coupelle. C’est un plat ménager bien exécuté même si j’aurais préféré avoir une sauce avec une saveur un peu plus prononcée, celle-ci m’a semblé être un peu commune. Les pommes de terre montées probablement à l’huile d’olive étaient parfaites.


Les vins au verre du terroir genevois ne sont malheureusement pas donnés et plus chers que dans d’autres établissements. Il me semble que le dl de Pinot Noir du Clos des pins était à 8.50 (ou 9 ?).

Un endroit très agréable avec une cuisine correcte pour le déjeuner.