mardi 16 septembre 2014

Mes adresses: Kurukahveci Mehmet Efendi, Istamboul



Tout le monde a entendu parler du café turc ou à la turque, qui se boit dans tout le Moyen Orient. Ce café est préparé dans le « cezve » ou aussi « ibrik », un récipient typique en cuivre et laiton muni d'un long manche. Pour obtenir un café à la turque parfait, la mouture doit être très fine et la tradition recommande d'utiliser un moulin en laiton pour que le café ait toute la finesse du sucre glace. Il se boit dans de petites tasses spéciales lorsque la poudre de café s'est complètement déposée dans le fond.

Une des maisons les plus célèbres et réputées pour le café est KURUKAHVECIMEHMET EFENDI qui est installé à Eminönü près du bazar égyptien depuis 1871, le torréfacteur Mehmet Efendi s'est taillé une réputation qui ne se dément pas au vu des clients qui ne cessent d'y faire la queue, petite ou longue. C’est d’ailleurs fort impressionnant de voir ce jour une queue de 30 mètres pour venir acheter ce café…


Derrière les fenêtres l’on peut d’ailleurs voir les machines à torréfier de couleur rouge.
 

La torréfaction est sans aucun doute  l'étape la plus importante et la plus minutieuse dans la production de ce café qui est selon moi une merveille mais qui ne plait pas toujours à tout le monde. L’étape de torréfaction exige du perfectionnisme, implique beaucoup de responsabilité car un court moment de négligence peut ruiner beaucoup de temps et d'argent rendant le travail de centaines de gens dans les champs et dans le processus de production caduque.

Avant la torréfaction, les grains de café verts n'ont aucun arôme ni parfum; le processus de torréfaction révèle plus de 900 arômes cachés dans les grains. Le torréfacteur de café sait que le processus de torréfaction est presque complet quand les grains commencent à éclater et "chanter", prend entre deux et vingt minutes en fonction de la qualité et de la machine utilisée.

Le café est ensuite moulu très finement et emballé principalement dans des petits paquets de papier kraft entreposés contre les murs.



On s'adresse au comptoir de l'extérieur et on choisit l'un des paquets qui sont prêts à la vente. A noter que l'on trouve la marque dans toutes les bonnes épiceries de la ville et dans les supermarchés. Il existe également des boîtes de 250 grammes.






Tout amateur de café turc se doit d’aller faire un tour à la maison mère car vous trouverez un produit de première fraicheur et facile à ramener !