vendredi 4 mars 2016

Hüsi Bierhaus, Interlaken




Arrivée plutôt tardive à Interlaken donc un choix plutôt lié au fait que je ne connaissais pas mon heure d’arrivée. Un rapide repaire et le pub appelé « Husi Bierhaus » me sembla être tout à fait approprié pour un début de long weekend. Comme le nom l’indique clairement, une « maison à bières » en plein centre-ville située dans une ancienne bâtisse avec dirait-on des colombages.


Une probable terrasse l’été qui en ce moment est couverte mais qui sans aucun doute n’étant pas chauffée, ne risque pas d’être ce soir fréquentée.


Un très agréable intérieur avec une seule et unique pièce, un bar presque centrale autour duquel se trouve un certain nombre de tables comme dans un bistrot mais l’impression générale est plutôt que nous sommes dans un endroit entre un pub traditionnel et un lieu « plus Suisse » avec un agencement assez bien étudié.





On peut également s’installer au bar face aux esthétiques pompes à bières en cuivre. Ambiance paisible, accueil souriant, un lieu très agréable et tout de même plus chaleureux que souvent certains pubs classiques.





Probablement que le fait que l’on puisse également acheter des bouteilles comme dans un magasin, rend le lieu plus convivial.





Le choix d’ailleurs est époustouflant car ce ne sont pas que quelques bières en plus des pressions mais une vraie sélection de bières du monde comme dans peu d’endroits. Ce soir en promotion une Chimay bleue mais d’autres pressions auront attirés notre attention.

C’est donc au bar que nous nous installerons avec l’envie aussi de se restaurer.

Comme bière, une « Hüsi Amber » qui est la pression maison qui si j’ai bien compris est brassée à Bâle. Plutôt légère et bien parfumée avec un léger goût de caramel sur la fin.


La carte propose de la « pub food » comme il me plait à dire mais aussi quelques spécialités suisses comme un peu partout ailleurs. 

Un « Schnitzel » à la manière viennoise, de porc avec un quart de citron, pommes de terre rôties et sauce rustique. Une assiette plutôt correcte avec la viande un peu épaisse mais tendre, une salade avec une sauce de bouteille, des pommes de terre bien rissolées et une de ces sauces que seules les cuisiniers Suisse Alémaniques ont le secret car je ne saurai jamais de quoi il s’agit…


Là où cela se gâte c’est avec le « Chili Beef Burger », 150 grammes de viande avec non pas des piments mais du « chili con carne », ce qui peut prêter à confusion…fromage fondu, un pain recouvert de graines de sésame, laitue, tomate et frites. Je n’arriverai toujours pas à comprendre comment on peut encore servir un burger de si piètre qualité. La viande sans aucun doute passée plusieurs fois au hachoir est du congelé, ressemble plus à une texture de saucisse caoutchouteuse avec un assaisonnent plus que douteux me rappelant quelque chose entre la noix de muscade et je ne sais quelles autres épices. Les frites ne sont pas bonnes et la salade sort d’un sac industriel comme la sauce. Soit ce n’est pas cher mais tout de même un effort serait bienvenu.



Sans aucun doute un lieu recommandable pour ses bières qui de plus sont sagement tarifées mais pour ce qui concerne la restauration, pourrait nettement mieux faire.