jeudi 16 avril 2015

León, Llafranc



De manière générale ce n’est que très rarement que les restaurants donnant directement sur le bord de mer soient de qualité et souvent à quelques rues derrière, on peut trouver des lieux bien plus authentiques avec de bien meilleurs produits. Ce n’est pas une règle pour tous les lieux mais il faut admettre que terrasse avec vue et tourisme ne sont pas toujours signe de qualité de la cuisine de certains établissements. Llafranc est pour moi l’un des plus jolis petits villages de cette Costa Brava qui peut souvent être idyllique.

Vous vous apercevrez que certains de ces établissements le long de la mer ne sont pas réellement pleins ce qui n’est pas le cas de « León » juste une rue derrière. Le genre d’établissement que l’on ne trouvera pas si l’on ne connait pas l’existence et de plus l’enseigne Coca Cola franchement n’inspirera pas vraiment de l’extérieur…


Cependant en guignant à travers la porte ou la fenêtre vous vous apercevrez que cet établissement est presque complet et qu’il y a pas mal d’ambiance.


Une salle vraiment très classique comme l’on pourrait en trouver des centaines en Espagne, ni très sophistiquée ni banale non plus. Le traditionnel comptoir au fond, quelques tableaux sur les murs rappelant les éléments marins des tables simplement dressées. Le restaurant type où l’on risque de trouver une cuisine de poisson et fruits de mer de qualité.



Au fond donc le bar et derrière la cuisine.



Une carte traditionnelle mais aussi sur la table les suggestions de la journée. Quelques rondelles de saucissons pour patienter et passer la commande. 


Ce qui me plait immédiatement sur ces suggestions c’est de trouver des petites seiches de Palamós. Il faut savoir que probablement les meilleures crevettes que je connaisse viennent de là et sont utilisées par les plus grands chefs d’Espagne. Même Asador Etxebarri du Pays Basque sert des crevettes de cet endroit alors que l’établissement se trouve en face de l’Atlantique ! C’est aussi ici que  j’ai probablement mangé les meilleures seiches. Leur particularité est qu’elles sont très petites et par conséquent moelleuses et très fines en bouche. Palamós est le principal port de pêche de la Costa Brava et d’après ce que j’ai pu comprendre, les eaux sont froides et profondes ce qui expliquerait la qualité de ces produits. Ici simplement sautés avec de l’huile d’olive, ail et persil. 


Autre entrée avec le calamar farci aussi en suggestion. J’imagine que la préparation est « à la Catalane » avec une farce ici qui est délicieuse avec normalement un mélange de chorizo, de poivron rouge et une sauce à la tomate dans laquelle il y a un peu de vinaigre de xérès mais aussi palourdes et crevettes.


Etant « un peu difficile » sur la cuisson des poissons que je trouve généralement surcuits et baignant trop souvent dans l’huile d’olive dans les établissements « simples », nous avons choisi un riz. J’essaie désespérément de travailler ce plat chez moi depuis belles lurettes mais c’est sans succès… Ici un riz à la casserole au crabe. Alors pourquoi difficile à cuisiner…Deux raisons principales, premièrement il faut du riz de type « Bomba » qui éponge le liquide sans devenir mou mais surtout la base de la sauce qui vient d’un « Suquet ».  Le « Suquet »  est un plat typique de la région de la Catalogne au Nord-Est de l'Espagne. C'est une délicieuse recette de soupe de poissons qui sert aussi de base pour la préparation d’un riz. Donc sans cette base…selon moi il est quasi impossible d’obtenir l’équivalent. Ici je ne crois pas qu’il s’agisse du riz que je mentionne ci-dessus car évidement plus cher mais la sauce est parfaite et le crabe est en quantité. On dit « à la casserole » car eh bien c’est cuit la dedans… On y retrouvera aussi moules, crevettes, poulpe et petit-pois. Cela fume dans l’assiette…on se régale !



La crème catalane en dessert, meilleures que dans certains endroits mais pas encore irréprochable ! Ce qui signifie une vanille de qualité et un côté crémeux !


Comme j’apprécie les vins de l’Empordà, je choisis un Llavors blanc 2014, de la a cave de La Vinyeta, un vin déjà avec une singulière étiquette mais aussi beaucoup de caractère. Principalement réalisé avec du Carignan et élevé quelque mois en futs de chêne, un vin fruité très agréable avec ce type de cuisine.


Un restaurant authentique avec une cuisine sincère bien préparée, une patronne qui vient de table en table prendre la commande, un service courtois et attentionné, des produits de la mer de toute fraicheur.