mercredi 31 août 2016

Zur Sonne, Winterthour




Une fois passé la « barrière de rösti » … eh bien qu’est-ce que l’on mange ? Evidement des röstis ! Blague à part, aller dans un restaurant de cuisine classique Suisse reste toujours un moment sacré et parfois inoubliable. C’est en pleine vieille ville de Winterthur que vous trouverez une adresse des plus traditionnelle au doux nom de « Zur Sonne », probablement l’une des dénominations les plus courante en Suisse Alémanique. Non pas l’une de ces adresses avec pignon sur rue, à savoir une terrasse dans la rue piétonne mais dans une maison de maitre presque peu visible puisque l’inscription figure sur le mur au-dessus d’un couloir et seuls quelques géraniums peuvent laisser penser qu’il s’agit d’une table.



Quelques escaliers et vous voici au premier avec le choix de déjeuner sur la terrasse dans une cour intérieure mais notre choix se porte sur la salle de restaurant tellement belle avec son plafond historique, son poêle et ses tables de bois comme dans la plupart des maisons Suisses que l’on ne peut que se réjouir de passer un moment dans un peu d’histoire et même un peu plus de fraicheur qu’à l’extérieur.



Ci et là des traces du passé avec de vieux meubles, des peintures d’alpages, et un impressionnant vieux poêle dans un coin.




Aucunement un lieu aménagé pour le plaisir des touristes mais un lieu fréquenté principalement par une clientèle de fidèles, celles et ceux qui sont à la recherche des quelques spécialités mon pays peut se vanter.


Une carte sans surprise avec des mets au fromage, des charcuteries du coin, des saucisses mais aussi les célèbres émincés de veau à la Zurichoise, cordons bleus, mais surtout une riche sélection de röstis. Probablement une vingtaine de préparations toutes avec quelques ingrédients bien spécifiques.

Piotr notre serveur est d’une grande gentillesse, souriant ; un accueil parfait. En sortant nous nous apercevons qu’il fût il y a peu de temps récompensé pour la qualité de son service selon les articles affichés dans le hall d’entrée.

Pour commencer une salade des plus fraiche, composée avec choux, feuilles de salade, carottes râpées, salade de riz.


Maintenant les röstis…Je peux sans hésitation affirmer que cela sera les meilleurs que j’aie mangé dans ma vie. C’est un plat qui semble simple à réaliser mais personnellement je ne suis jamais arrivé à les préparer comme ici et n’ai jamais vu un autre établissement les préparer à la perfection comme ici. Certes il faut un peu de magie car les avoir aussi légers, non collant, sans trop de gras relève de l’exploit. Probablement la pomme de terre idéale, la découpe parfaite avec une râpe prévue à effet, éventuellement une pré-cuisson pour enlever l’amidon mais ce n’est qu’une supposition, les lamelles se détachent les unes des autres ce qui est plutôt rare, la pomme de terre n’est ni sèche et ni grasse. Rien que cette assiette vaut le détour… Une première assiette avec des röstis nature, des œufs sur le dessus.


Pour moi la version glaronnaise avec oignons, ail et fromage Schabziger. Un fromage que j’apprécie particulièrement mais pas forcément apprécié de tous. Ce fromage du terroir glaronnais dont l’arôme épicé a traversé les siècles est inimitable, sort de l’ordinaire. On l'adore ou on l’abhorre, ce fromage glaronnais est le plus ancien produit de marque en Suisse, voire dans le monde. Sa recette aux herbes est protégée depuis le 15e siècle par un vote de la Landsgemeinde. Ici il sera râpé sur le rösti.



Une adresse incontournable pour une vraie ambiance et restauration Suisse, avec des röstis absolument parfaits.