jeudi 24 décembre 2015

White Horse Tavern, New-York



Il y a comme cela des fois où l’on tombe sur d’incroyables lieux comme ici la « Whitehorse Tavern ». Un lieu culte réputé pour son côté bohème dans les années 50 à 60. C’est ici que se retrouvaient artistes et écrivains de Greenwich village. Ouvert en 1880 sous un autre nom, ce n’est qu’à partir de 1950 que cette taverne devint le repère de Dylan Thomas et autres auteurs tel que Jack Kerouac, Allen Ginsberg ou même des artistes comme Bob Dylan et Jim Morrison. Un bar devenu une institution, lieu ou plusieurs films ont été tournés. A noter que certaines personnes prétendent que le lieu fut fréquenté au préalable par Charles Laughton trois années avant que Thomas arrive…

Fréquenté par les locaux, les étudiants de la New-York University (NYU) et évidement des touristes, quoiqu’aujourd’hui…il y n’y en avait pas… Situé sur un coin de rue, impossible de le manquer avec sa devanture noire et ses figurines de chevaux blancs sur les diverses fenêtres.


L’intérieur est tout bonnement exceptionnel et ne semble pas avoir été transformé depuis probablement l’ouverture. Un comptoir avec un respecté barman au nom de Bob Walsh, un grand miroir comme fond et sur le devant une rangée probablement d’habitués en train de soit discuter, soit manger la cuisine du jour. Observer ces personnes qui par moment respectent le silence est un pur moment de bonheur. Des tabourets recouverts de cuir rouge, quelques tables et chaises le long des fenêtres.







Ci et là de vieux objets dont une pendule à balancier, des installations électriques d’une autre génération...

Malgré tout ce côté d’une autre période, l’écran cathodique nous rappelle que nous sommes bien en 2015…


Dans le fond, une autre salle avec justement une peinture à l’effigie de Dylan Thomas ainsi que d’autres pendules, masques et surement le cheval de bois pour rappeler que nous sommes dans la « White Horse Tavern ».



Le choix de bières est plutôt intéressant car vous pourrez prendre une bière pression de l’une des micro-brasseries de Brooklyn. Ici une Bluepoint Winter Ale, bière ambrée de saison plutôt douce, parfumée et très agréable.


Restez un moment à observer cette animation douce et lente tout en prenant une boisson. Un lieu historique empreint de nostalgie qui fera rêver les amateurs des écrivains ou artistes susmentionnés.