samedi 19 décembre 2015

Gran Electrica, Brooklyn



Voici le type d’endroit absolument incontournable pour démarrer une soirée où l’on peut se réjouir d’y déguster de fabuleux cocktails et grignoter d’excellents accompagnement. Certes pas forcement sur les sentiers traditionnels et probablement pas ou peu fréquenté par les touristes car tout d’abord à Brooklyn et ensuite dans une zone plutôt de transit car proche du « Brooklyn Bridge ». Néanmoins à quelques minutes de « Dumbo », un quartier tout d’abord avec une spectaculaire vue sur Manhattan et les divers ponts, mais aussi un quartier avec un certain nombre d’entrepôts reconvertis en luxueux appartements, restaurants, galeries d’art et magasins.

C’est donc à cinq minutes que se trouve « Gran Electrica » un bar et restaurant d’inspiration mexicaine dans une très jolie maison au coin d’une rue. Je dis d’inspiration car si la nourriture est mexicaine, l’intérieur est plutôt très cosy sans réellement penser que nous sommes dans ce type d’établissement souvent un peu folklorique.




Un très beau bar avec une superbe ambiance ou dès 17 :30 on vient profiter du « happy hour » avec une impressionnante série de margaritas comme rarement dégustées ailleurs et même au Mexique. Lumière tamisées, comptoir en bois, barman qui est un spectacle en lui-même, un fabuleux endroit.





La décoration est sobre mais tout est soigneusement rangé avec esthétisme. Un étal avec des bouteilles éclairées par le dessous, des bocaux de fruits et herbes pour les cocktails, tout est minutieusement présenté.


La liste des margaritas est absolument splendide avec pour commencer une « Toronja Picante » qui est un mélange de tequila « habanero-infused pueblo viejo blanco », du triple-sec de la distillerie de Saumur en France Combier, de jus de pamplemousse frais, de citron vert, de sirop de piment « jalapeno » qui amène une touche piquante, et étonnement de sel de pamplemousse épicé.


Autre margarita, la « Remolacha » avec de la tequila « habanero-infused pueblo viejo blanco », du triple-sec Combier, de la betterave, du citron vert, du sirop de sucre et un sel de citron vert. Un vrai nectar avec cet arrière-gout de betterave légèrement terreux.


Observer le barman est un très impressionnant moment car tout est absolument orchestré. On notera qu’ici il y a des dosettes pour l’alcool mais que celui-ci est généreusement servi. Pas de calculs précis de la dose comme cela peut souvent être le cas. Tout est généreusement préparé.

Pour accompagner ces cocktails nous choisirons des chips de mais accompagnées tout d’abord d’un excellent guacamole, préparé avec de l’avocat, citron vert, coriandre, ail, oignon, des pepitas épicés sur le dessus ainsi que de fines tranches de piments « jalapeno ».
 



Egalement la fameuse salsa qui ici est particulièrement excellente avec des tomates rôties, des piments « chile de Arbol », de l’ail confit et oignons. 


Une seconde tournée avec une margarita « pepino » avec de la tequila « habanero-infused pueblo viejo blanco », du triple-sec Combier, du concombre frais, du jus de coriandre et citron vert et un sel de citron vert.


Un extraordinaire cocktail appelé « Ay papi ! »  avec du mezcal Las Hormigas, du jus de citron vert, du jus d’ananas, du tamarin, et du piment « jalapeno ».


A noter que la salle du restaurant se trouve face au bar où l’on peut choisir une série de plats mexicains plutôt traditionnels et soignés come des tacos, ceviche, et « platos ».


Un endroit absolument délicieux et finalement très différents de beaucoup d’autres bars mexicain car tout ici est soigné, chic et de très haut niveau.