mardi 13 juin 2017

Le Relais Des Vallées, Verchaix




Si vous vous rendez à Samoëns, une petite excursion bien sympathique à faire consiste à aller au Col de Joux Plane à moins d’une quinzaine de kilomètre du centre. Route fréquentée souvent par les cyclistes mais aussi par les aficionados du ski nordique l’hiver. Une route donc qui vous-même en voiture au col à une altitude s’approchant des 1700 m et qui permet de rejoindre Morzine. De très beaux paysages, quelques petits hameaux avant d’arriver au lac du même nom.



Lieu pour la pêche, les balades avec des itinéraires balisé, les vaches et même un sympathique restaurant d’alpage, « Le relais des Vallées ».




De l’autre côté de la route qui longe le lac, un chalet avec sur le devant une très grande terrasse avec un certain nombre de parasols. Devant vous les Alpes, le massif du Mont-blanc sur la gauche, les vaches dans les champs, un petit peu de vent, un endroit idéal pour un déjeuner à la montagne.




Accueil par de gentille dames et quelques instants plus tard, l’on vous dit de vous installe où bon vous semble car en tout cas ce n’est pas encore plein mais il est fort à parier qu’en plein été la réservation est indispensable.


Aussi un intérieure joliment décoré « à la Savoyarde » où l’on peut également se restaurer en hiver.



Une restauration assez simple, des produits du terroir ; principalement omelettes, charcuteries, plats au fromage dont la fondue.

Cela commencera par une assiette de charcuterie que nous nous partagerons avec du jambon cru de Savoie, du saucisson


Omelette montagnarde aux chanterelles avec une salade verte. Il s’agit d’une omelette dans laquelle nous trouverons du jambon, des chanterelles fraîches, du fromage et des pommes de terre).


Autre omelette mais celle-ci simplement aux chanterelles fraîches et toujours avec une salade verte. A noter qu’en cette saison les chanterelles ne sont pas de la région mais devient le cas lorsque cela devient possible.



Vous pourrez si vous le souhaitez prendre des desserts avec des crêpes sucrées ou des tartelettes « maison », framboises ou myrtilles.

Un petit rosé local sans histoire de la Cave de Chautagne.


Un endroit vraiment très agréable qui se trouve être finalement assez rare dans la vallée du Giffre et qui est facile d’accès de tout repos dans un cadre enchanteur.