dimanche 2 novembre 2014

Fonda El Zaguan, Todos Santos



Arrivé à « Todos Santos » et à la recherche d’un établissement ouvert… Chose plutôt difficile ce soir, que l’on attribuera peut-être au fait que l’ouragan « Odile » a été encore plus dévastateur ici qu’ailleurs que certains établissements n’ont pas encore été reconstruits…

C’est un peu en désespoir de cause que nous terminons après deux tentatives à la « Fonda El Zaguan ». Enfin ici il y a quelques personnes, de la lumière…une petite terrasse accueillante sur le trottoir sous un toit de paille.


L’intérieur est plutôt en longueur avec des tables qui s’alignent jusqu’à la cuisine où s’affairent quelques dames plutôt focalisées sur les assiettes que l’accueil. 



C’est plutôt une salle de restaurant entre deux maisons avec un côté restauration et de l’autre bar avec ces tables hautes et chaises surélevées. Quelque chose m’indispose immédiatement et qui se confirmera tout au long de ce repas ; une forte odeur de graisse surcuite qui flotte dans l’air… Allez savoir quel corps gras est utilisé…mais cela sent très fort malgré que l’endroit soit à l’air libre.

Pas totalement séduit par les propositions, nous nous cantonnerons à du classique… Pour démarrer la traditionnelle « salsa » et ses « tostaditas » que l’on sert un peu partout. 


Les « margarita » sont bien dosées et tout à fait plaisantes.


Une seule entrée avec un « cevice » de poisson. L’apparence ne diffère pas trop de la « salsa » et l’on a l’impression que quelques bouts de poisson on simplement été ajoutés à cette sauce… Vraiment pas terrible…


En plat principal, un filet de poisson poêlé dans un beurre au basilic. Poisson non identifié mais l’assiette est correcte sans plus. C’est un peu « jeté » sur celle-ci au vu des traces de gras sur le côté. Salade mêlée et riz.



Pour moi l’« Arrachera », la viande marinée servie avec du « guacamole », riz et haricots. Normalement un plat délicieux réalisé avec de l’onglet mariné dans du vin ou un autre alcool comme par exemple de la Tequila. La viande est coriace et il y a du gras tout autour de celle-ci. Cette viande a dû être surcuite dans une impressionnante quantité de beurre. Les oignons fanes sur le dessus suintent de gras. Un accompagnement de riz ; des « frijoles » étalés sur une « tostada » et quelques tranches d’avocat et non du « guacamole »... . Vraiment pas terrible… J’ai même laissé une majeure partie de la viande car le goût ne me plaisait pas.



Je ne dirais pas que c’était immangeable ou exécrable mais il y a surement de biens meilleurs endroits…