lundi 23 juin 2014

Le P'tit Noirmout, Noirmoutier-en-l'île



Le dimanche comme un peu partout ailleurs, les tables sont souvent fermées le soir et comme nous ne sommes pas encore entre haute-saison, le choix est plus que limité. Résumons et disons que seul le centre de Noirmoutier propose quelques tables ouvertes.

C’est donc au « P’tit Noirmout » que nous nous sommes dirigés, en plein du centre du village dans la zone la plus animée. Une maison avec les tours de portes et de fenêtres aux couleurs rouges. Impossible de manquer de le voir !


Un intérieur type bistrot avec un mur de pierres apparentes et des tables alignées jusqu’au fond ou se trouve le bar. 



Sur les murs quelques ardoises avec les plats du jour ainsi que les desserts. Une série de menus en trois plats allant de 20.60 EUR à moins de 30 EUR avec la possibilité de substituer les plats avec ceux du jour. La différence de prix se joue surtout sur les entrées qui proposent différentes quantités de fruits de mer ou alors par exemple du foie gras.



Cela sera donc deux menus a 20, 60 et 29 mais comme je l’ai indiqué, la différence est dans les entrées.

Nous ne pouvons pas ne pas prendre l’assiette de 6 huitres (citron, vinaigre à l’échalote), 6 bulots, rillette de poisson maison. De belles huitres un peu plus charnues qu’à midi, une rillette tout à fait plaisante et les bulots. Tout et frais et bien préparé.


En met principal, le merluchon à la Plancha, citronné. « Le petit du merlu », poisson de mer plutôt allongé pouvant atteindre une taille de 50 cm, avec peu d’arrêtes et une chair plutôt fine. Préparé simplement comme l’énoncé le dit, accompagné des légumes du jour avec carottes avec un peu de cumin, courgettes et pommes de terres de l’île sautées. Un plat sans histoire, simple avec un poisson frais.


Pour moi, des joues de lotte au beurre aillé servies avec les mêmes légumes que ci-dessus. C’est bien cuisiné avec un poisson également de qualité.


Comme dessert une gourmande brioche façon pain perdu et son caramel au beurre salé qui a tenu toutes ses promesses.


Et pour moi un agréable gâteau moelleux pomme et cerise avec une glace cannelle.


Avec ce repas un Vouvray Brut Bernard Fouquet effervescent qui a été vraiment à propos avec une soirée chaude comme celle-ci.


Le service est un peu dilué et mériterait un peu plus de présence.

Sans être d’une grande créativité, ce sont des plats simples avec des produits frais. C’est bien fait, ambiance décontractée et tout ceci a des prix vraiment très raisonnables