lundi 23 juin 2014

La Godaille, Noirmoutier-en-l'île



L’île de Noirmoutier est indéniablement un endroit où il faut se réjouir de la production locale. C’est depuis une cinquantaine d’années que  l’ostréiculture a pris son essor autour de l’île. Sur ces vastes estrans qui bordent Noirmoutier, notamment dans la baie de Bourgneuf qui sépare l’île du continent, se sont implantés de larges champs de culture marine. En se dirigeant vers le port du Bonhomme qui n'est pas qui vraiment un port mais un lieu équipé d'une cale de mise à l'eau  qui permet aux ostréiculteurs   d'accéder aux parcs à huitres de la baie (côté Noirmoutier). Quelques petits bateaux de pêcheurs plaisanciers y ont un mouillage.

Arrivé à destination vous ne pouvez pas manquer de voir les grands panneaux marqués « Huitres ». Un des deux cabanons est appelé « La Godaille », sert et vend des huitres depuis plus d’une vingtaine d’années. Enorme parking devant cet endroit « un peu au bout du monde » à côté d’un village de pêcheurs.




Bancs et tables au dehors pour apprécier les produits mais tout d’abord c’est au magasin que vous passerez. 


Ici l’on vend donc leur production d’huitres mais aussi des moules, des bulots et des langoustines en fonction de « ce qui reste »…



Une fois à l’intérieur de l’échoppe, vous pourrez observer les bourriches d’huitres. Une jolie petite boutique ou vous serez accueilli avec gentillesse et le sourire. Aujourd’hui des huitres de l’île de 2.40 EUR à peut-être un peu plus de 5 EUR la douzaine en fonction de la taille. Egalement au détail, des bigorneaux et palourdes.




L’assiette est à 10 euros avec 9 huitres, ou des bulots ou encore des langoustines, 1 verre de muscadet, citron, pain, beurre, mayonnaise, vinaigre, rince-doigts… le bonheur… Une fois la commande passée, un des employés vous apportera quelques minutes après un « bac » avec cotre commande. 


La bouteille de Chardonnay de la région est a 4.50 EUR la bouteille et fût tout à fait correct.


Les huitres furent parfaites, les langoustines de toute première fraicheur. Un fantastique lieu à absolument visiter et pourquoi pas à vélo, qui vous donnera la possibilité de déguster les produits « du port ».