samedi 26 mai 2012

Fuego Negro, Saint-Sébastien


Donostia est sans aucun doute la Mecque du pintxos, traduction basque des célèbres tapas. Selon les experts, aucune région d’Espagne ne propose autant de choix que le pays basque et ces bars a pintxos truculents de la vieille ville semblent être l’endroit incontournable pour trouver ces petites perles.


Mon plus gros problème fut de commencer la où probablement il fallait terminer… car Fuego Negro c’est presque du « Mugaritz de poche » à 3 euros… En réalité vous ne trouverez rien de très classique à part éventuellement quelques bocadillos ou tortilla de patatas sur le comptoir. Tout est affiché à la craie sur l’ardoise derrière le comptoir.

Un endroit qui se démarque par son coté branché et un peu moderne avec des tons oscillant entre le rouge et le noir, et même quelques tables pour la dégustation des pintxos si l’on préfère être servis à table. Des lumières tombantes tamisent l’atmosphère tout cela au son d’une musique un peu jazzy.



Ce qui est proposé est simplement extraordinaire et comme je l’ai déjà signalé pour quelques Euros à chaque fois. Pas de jambon ou de morue, et si c’est le cas… avec une toute autre dimension.






Le fromage glacé et sardine vielle est formidable. Un fromage blanc soufflé et congelé qui s’effrite dans la bouche à la chaleur sur lequel se trouvait des brisures de sardines séchées.


Les Calamars noirs ; de délicieux petits beignets dans lesquels se trouvait une face aux calamars et de l’encre de seiche.


Un fantastique Ceviche avec grenade. Une verrine avec des strates de poisson frais mélangées aux graines de grenades et à de l’avocat, le tout avec un frappé de grenade !


Le lait caillé de morue avec miel en poudre n’est pas en reste… Un petit pot de yaourt avec un surprenant goût de morue sur lequel on saupoudre une sorte de sucre réalisé avec du miel déshydraté. Vraiment un magnifique pintxos.


Pour suivre, un riz- tomate-œuf, une ingénieuse reconstruction d’un risoto moelleux dans une couronne de tomate sur laquelle un œuf poché/monté est déposé. On mélange le tout et apprécions le coté très gourmand de la préparation.


Pour terminer, une délicieuse morue « charbon » aux graines de poivron. Le morceau légèrement saupoudré j’imagine de cendres comestibles, déposée sur de minuscules graines…Très astucieux et très bon.


Je n’ai pas dégusté le gazpacho gelé, le lapin à l’ail, ou le MacKobe (mini burger au bœuf de Kobe) et d’autres plats à surprise, mais vous comprendrez que cela devient très difficile de passer à autre chose par la suite.


Beaux choix de vins au verre, prix évidement un peu plus chers qu’ailleurs, mais cela en vaut vraiment la peine. Probablement un des 3 ou 4 meilleurs bars de Donostia.