mardi 15 mai 2012

Casa Italia, Genève


C’est toujours un bonheur et aussi un peu de rigolade que d’arriver dans cette salle en longueur, passer la cuisine et arriver dans la grande salle normalement un peu kitsch… Eh bien non ! Il y a eu un peu de changement car les peintures ont été refaites ; murs couleur taupe ou sang de bœuf, grande fresque murales noir/blanc représentant les grands noms du cinéma italien. La salle de dernière est toujours aussi grande, les énormes écrans TV sont toujours la pour diffuser soit des matchs de football, soit des clips de chanteurs italiens. Fondamentalement cela a changé mais l’atmosphère reste la même.





Ce soir c’est en bande de dévoreurs de pâtes et autres mets de la botte que nous débarquons dans cet antre de la cuisine familiale italienne. Nous sommes attendus, l’aimable serveur qui est la depuis des années à disposé la table en carré pour le coté convivialité, tout le monde parlote et s’interpelle dans la bonne humeur.

La carte ne change pas…on la connaît et c’est rassurant finalement de pas avoir trop de créativité farfelue dans cette cuisine italienne simple et bonne. Suggestion ce soir de notre sympathique serveur ; quelques focaccias toujours aussi fines et encore chaudes à la dégustation, de beaux plateaux d’antipasti comprenant du jambon de parme, de la mortadelle, de fines tranches de courgettes et aubergines poêlées, un peu de roquette avec quelques lamelles de parmesan, des tronçons d’artichaut, des poivrons rouges en lamelles, d’autres séchés et réhydratés, des tranches de tomates et mozzarella, si je n’ai rien oublié. Comme d’accoutumée, les charcuteries sont tranchées à la minutes et de belle qualité, les légumes parfaitement assaisonnés à l’huile d’olive. Il n’y a pas grand-chose à dire à part que c’est frais et bon. L’entrée vraiment parfaite pour une grande tablée.



En mets principaux, certains ont pris les Mezzi Rigatoni al sugo di salsiccia, une belle assiette de pâtes sauce tomate et saucisse.



D’autres prirent les Papardelle speak e carciofi, des pâtes larges cuites parfaitement, « al dente » comme il se doit, des tronçons d’artichauts frais, du speak (catégorie de lard), un peu de thym frais et de l’huile d’olive. C’est très bon et généreux en saveur.


Troisième type de pâtes prises par d’autres convives ; les linguines ai frutti di mare. Une de mes assiettes préférées depuis des années, avec des produits de la mer évidement frais ; moules, palourdes, crevettes, calamars et tomates. Toujours aussi goûteux, généreux en saveurs. A vrais dire les discussions vont bon train et l’impression générale qui en ressort est de la satisfaction.


Je crois avoir vu que d’autres personnes prirent des escalopes de veau au citron, accompagnées de légumes du jour et de frites, ou encore d’un plat à base de poisson au four.


Une découverte en ce qui me concerne pour un fantastique vin ; des magnums de Colle Massari de Montecucco 2008.


Pour les desserts, une majorité de tiramisu maison qui est une spécialité de la maison. Certains auraient préférés un peu moins de crème fouettée et plus de mascarpone. Café « comme il se doit » après ce repas.


Encore une fois, Casa Italia a su recevoir une équipe de gourmands, proposer de sympathiques entrées idéales pour de grandes tablées et servir de bonnes pâtes à la satisfaction de la plupart des convives. Un endroit idéal comme je les déjà signalé pour des soirées aussi sympathiques que hier soir