mardi 23 janvier 2018

Rebelot, Barcelone


Je reste toujours un peu emprunté lorsque je souhaite manger dans Barceloneta car déjà je proscris tout ce qui a une vue sur la mer ou la plupart du temps ce sont des lieux pour touristes. Maintenant il y a quelques tables très typiques voir locales sans réservation et depuis peu de temps une nouvelle génération d’établissement qui mélangent habilement l’héritage culinaire catalan et la créativité. J’avais beaucoup apprécié il y a peu de temps de cela la table de « Somorrostro »  qui se veut faire partie du mouvement Slow Food et dont la prestation avait vraiment été très plaisante. Eh bien juste en face, c’est « Rebelot » !

« Rebelot » fait partie de ce même mouvement et est ni plus ni moins, le petit frère du premier établissement avec ses produits saisonniers bios et qui proviennent des producteurs et éleveurs locaux.  La différence principale étant que le lieu est peut-être plus un bar à tapas et cocktails avec toute l’ambiance à laquelle l’on peut s’attendre et probablement plus un choix judicieux pour le lunch. « Sommorostro » est plus une table à laquelle on s’attardera et avec une cuisine un peu plus créative, pointue et sophistiquée. Pas de compétition, seulement deux offres différentes.

Autre coin de rue, extérieur plutôt assez fun avec des graffitis ou œuvres peintes sur des volets verts qui donne tout de suite le ton de l’établissement.


L’intérieur est typique de l’un de ces bars branchés de Barcelone comme l’on peut trouver dans le Raval, mobilier de récupération, couleurs criantes, murs d’époque, un petit côté alternatif comme on peut l’aimer, bref c’est un endroit avec plein de charme, dans un esprit un peu décalé, probablement fortement animé le soir.





Dans un coin, la cuisine ou plutôt un laboratoire où sont concoctés les assiettes servies tout en buvant un cocktail, de la bière ou même du vin. Ambiance décontractée, serveuse des plus amusante et joviale, le lieu est plein de charme. Assiettes empilées, vieu frigo boisé à l’arrière et le chef qui s’exprime d’ailleurs comme Barbara la serveuse souvent entre eux en Italien.


La carte du jour est donc affichée sur une ardoise murale avec une série de petits plats à se partager. Certains sont de la pure tradition Catalane, d’autres sont plus méditerranéens et utilisent quelques produits italiens ou d’ailleurs. Mets simples, réalisés au dernier moment par le chef derrière le comptoir.



Pour commencer quelques moules de qualité simplement revenues dans un mélange d’herbes, huile d’olive et un peu d’ail.


Un petit côté nord-africain avec le couscous, calamars et encre de seiche. Une semoule travaillée avec quelques fruits secs, le calamar sautés à la plancha et déposé sur le dessus, et l’encre en fait travaillée comme une chips, noire et croustillante, une trace de sauce encre en dessous.


Autre clin d’oeil moyen-oriental avec le poulpe rôti, houmous et chorizo. L’idée du poulpe à la galicienne dans la préparation mais sur cette purée de pois chiche. Ce que je regrette amèrement c’est que ce n’est pas travaillé avec de l’ail comme cela devrait l’être. Un houmous sans ail…ce n’est plus de l’houmous.


Le pain à la tomate est ici excellent et préparé comme il se doit.


La crème catalane est parfaite, crémeuse et parfumée.


Le choix de vin n’est pas affiché et se trouve être assez limité mais la serveuse pourra vous énoncer ce qu’il y a en cave, cela sera un Montsant blanc Les Argiles D’Orto 2016.


Un endroit vraiment très sympathique, une ambiance détendue, une décoration un peu bohème, un excellent fond sonore et une cuisine de marché réalisée parfaitement qui contentera tout un chacun pour un lunch de qualité dans Barceloneta.