vendredi 1 janvier 2016

Katz's Delicatessen, New-York



Si vous êtes à New-York et ne connaissez pas Katz’s, il serait inconcevable de pas y aller une fois pour le repas de midi. Katz’s existe depuis 1888, situé sur East Houston Street, est ce que l’on appelle un « delicatessen » qui normalement est une épicerie fine, un traiteur ou même un restaurant fortement influencé par la cuisine juive Ashkénaze d’Europe de l’est. Pour un déjeuner rapide et savoureux, rien de mieux que ce type d’établissement. Dans un « deli » on peut s’offrir des mets délicats et des spécialités gastronomiques comme de la viande fumée, de la charcuterie, différents types de pains, etc.  L’art des « deli » est le plus souvent associé à la ville de New York, qui fût par le passé une terre d’accueil pour les immigrants juifs et italiens. 


Le Katz’s Delicatessen que vous ne pourrez manquer car tout d’abord l’enseigne lumineuse rouge même allumée la journée ne peut être manquée et la file devant l’établissement et vraiment impressionnante. C’est donc l’un des restaurants les plus connus de New York qui se distingue par sa longévité (toujours populaire après 125 ans d’activité) et sa charcuterie, véritable marque de fabrique. On pourrait plutôt même qualifier cet endroit de cafétéria et vous allez vite comprendre pourquoi…



Monsieur Katz, immigrant juif d'origine russe, et sa famille, ouvrirent ce lieu qui est le symbole de l’histoire des immigrants du quartier de Lower East Side, il subsiste dans leur menu des marques d’un héritage juif (le saumon fumé est un des plats populaires), des photographies accrochées aux murs retracent leur passé.  D’ailleurs ce restaurant est aussi célèbre que les nombreuses célébrités qui y ont dévoré un sandwich et qui ont parfois l'honneur de figurer en photo avec l'un des patrons sur l'un des murs. Faire un tour de salle est plutôt très intéressant pour essayer de reconnaitre certains de ces personnages. Tout politicien qui se respecte est passé par chez Katz sans compter toutes stars et starlettes d'ici et d'ailleurs.






D’ailleurs Katz's est notamment célèbre pour la fameuse scène cinématographique, qui se situe dans le restaurant, de l'orgasme simulé de Meg Ryan dans le film « When Harry Met Sally ». A une époque la table où ils étaient assis était indiquée, mais le signe a disparu. Vous remarquerez également un célèbre panneau avec le slogan de la seconde guerre mondiale "Send a salami to your boy in the Army", alors que des fils de la famille étaient engagés.



Manger chez Katz’s est un vrai spectacle. Une fois la file terminée et passé la porte, franchi un portillon, vous passez devant un serveur qui vous donne avec autorité votre ticket sur lequel sera noté tout ce que vous commanderez. 

A partir de là, deux possibilités. Soit vous trouvez une place dans la rangée de table adossée au mur recouvert de photos des innombrables célébrités ayant mangé chez Katz’s, et vous serez alors servis à table, soit vous devez faire la queue devant les différents comptoirs pour composer votre repas, ce qui prendra encore quelques dizaines de minutes. La salle est pleine, le bruit plutôt élevé mais c’est ce qui fait tout son charme.

Tout ici est bien structuré avec les mets affichés derrière la ribambelle de serveurs (« cutter » ou découpeur) qui sont là pour vous préparer votre plateau en quelques minutes. Soyez donc sûr de savoir ce que vous voulez quand vous vous trouvez face à l’un d’entre eux.





La grande spécialité, ce sont les sandwichs au pastrami ou au roastbeef servis entre deux tranches de pain de seigle (rye), moutarde et accompagnés de gros cornichons au vinaigre ou salés. Le pastrami est une préparation à base de poitrine de bœuf plongée dans la saumure, fumée et épicée avec du poivre. C'est un plat typique pour les juifs d'Europe de l'Est et notamment de Roumanie. Vous pourrez observer ces « cutter » s’emparer d’une grosse pièce de viande et de la trancher devant vous encore fumante.





Si vous êtes sage, l'un des « cutter » vous donnera quelques lamelles de ce pastrami pour vous permettre d'attendre que votre sandwich soit prêt. Une fois le graal en main ou plutôt sur un plateau, il ne vous reste plus qu'à passer au stand des frites ou de salades type cole-slaw et à vous faire servir une bière bien fraîche. 

Rejoignez votre table, saisissez votre sandwich au pastrami on rye à deux mains si vous le pouvez car celui-ci est tellement épais que cela en devient un exploit. C’est vraiment délicieux, pas forcément léger mais en tout cas cela vaut d’être mangé au moins une fois dans sa vie. Un sandwich coûte environ 20 USD, mais leur qualité et leur taille justifient ce prix.



Le cole-slow dégouline de mayonnaise, les frites sont croustillantes, on s’en met plein la panse….



Katz’s, c'est aujourd'hui plus de 13000 hotdogs par semaine, 6000 livres de viande de bœuf et 2500 de salami.

Ce restaurant est bruyant, mais cela fait partie de son charme. De la bonne humeur, une ambiance familiale et détendue, un lieu avec plein d’histoire à New-York à ne surtout pas manquer.