dimanche 3 janvier 2016

Hometown Bar-B-Que, Brooklyn



Rien de plus délectable qu’un bon BBQ qui n’a peu de chose à avoir avec un barbecue Européen. Jamais de cuissons sur la braise, des flammes ou une source de chaleur puissante, mais toujours de longues cuissons pendant un certain nombre d’heures pouvant parfois même atteindre la douzaine. Les endroits qui préparent du BBQ sont toujours assez informels et probablement que si l’on n’est pas habitué, tout pourrait un peu se ressembler. Eh bien pas du tout… entre marinades, qualité de la viande, quantités de graisse, moelleux des chaires, saveur des viandes et autres critères, les BBQ diffèrent d’un établissement à l’autre. De plus les accompagnements proposés peuvent sacrément différer entre les divers restaurants.

Le secret du BBQ consiste à faire mariner la viande, c'est impératif ! Puis à la cuire lentement... Ensuite l’arrosage de la viande pendant la cuisson permet de la garder moelleuse et comme précédemment dit, ne doit pas être placée directement au-dessus de la braise. Les quantités pour les assaisonnements dépendent entièrement de la quantité de viande que l’on prépare et du goût personnel pour l'assaisonnement.

Il y a un certain nombre d’établissements dans l’état de New-York qui proposent donc cette cuisson et le nom qui revient sur toutes les bouches est le « Hometown Bar-B-Que » de Brooklyn. A nouveau, pas facile d’accès sans taxi ou une voiture car ce dernier se trouve dans une zone de hangars non loin de l’eau, à Red Hook. Un bâtiment avec une gigantesque inscription du nom de l’établissement sur la gauche et deux entrées.



Une première salle joliment décorée avec le drapeau national et le tout en bois un peu comme dans un ranch ou alors son écurie. En fait il s’agit d’une seconde salle utilisée quand la première est pleine et lorsqu’il y a des concerts puisque l’on peut observer dans un coin une scène et de l’autre côté un autre bar.



Quelques mètres plus loin la salle principale qui elle aussi donne l’impression d’être quelque part peut-être au Texas avec une grande fresque du drapeau américain, une série de chaises et tables de bois et pour la saison de probables lumières de Noël. Au fond, le coin nourriture ou plutôt cuisine.

 





Dans une partie de la salle, un très beau bar en bois où l’on vient passer commande après avoir été chercher son repas.


Il faudra donc faire la queue, passer sa commande qui sera servie comme d’accoutumée sur plateau sur du papier de boucher.


Ce soir sont affichés les mets suivants ; du « brisket » qui est de la grosse poitrine de bœuf, du « pulled pork » qui est du porc effiloché, de la poitrine d’agneau, des sandwichs et une série de ribs.



Dans les accompagnements, une série de salades ou de féculents tels que les « mac & cheese » ou pommes de terre.

Ce soir cela sera, du « brisket », du « pulled pork », ainsi que des « beef ribs ».  En accompagnement, des « mac & cheese » style texan, une salade de pommes de terre de « l’arrière cours »., du chou vert avec de l’épaule de porc fumée, du pain au maïs.


Les « ribs » sont tendres et caramélisés. Plutôt rare d’en trouver de bœuf mais ceux-ci sont vraiment délicieux.


Le « pulled pork » a été retravaillé avec une adjonction probable d’un fruit tel que de la pomme rendant le tout encore plus gourmand.  A noter que celui-ci n’est pas trop gras.


Le « brisket » qui lui aussi est parfait car entre autre pas gras et encore juteux alors que parfois un peu sec.


Et une tranche de lard bien gouteuse, fondante en bouche.



Les « mac & cheese » sont très bons et le fromage a un gout de fromage…On y trouvera également de la tomate.


Les « chou verts » ont été cuits en potée et sont relevés par le goût fumé du lard.


Le pain au maïs est une pure merveille. Dense, avec de magnifiques arômes.


La salade de pommes de terre est plus proche d’une purée froide parfaitement assaisonnée avec des petits dés de cornichons et autres ingrédients. Cela ressemblerait en fait à une salade russe.


Sur la table une série de « salsa » épicées ou non.


Et pour terminer un agréable Pudding pie au chocolat de chez Robicelli.


On ira chercher ses boissons au bar dans un coin de la salle où vous pourrez trouver une belle sélection de bières locales, servies dans des pots de confiture. Une Bell’s Amber Ale et une Smuttynose Brown Dog Ale. Puis du Doc’s Hard Cider pour une seconde tournée.

 



Définitivement le meilleur BBQ qu’il m’ait été donner de manger. Si vous deviez ne faire qu’une table dans ce style, assurément c’est ici. Renseignez-vous pour savoir quand est-ce que les groupes jouent (probablement le weekend..) car l’ambiance doit être fantastique !