lundi 3 août 2015

De Oesterput, Blankenberge



Etant sur la côte belge à l’heure du déjeuner, nous recherchions non pas une table de type gastronomique ou qui se veut passer comme telle mais plutôt un lieu où l’on peut manger une cuisine belge plutôt traditionnelle réalisée avec de bons produits de la mer. Et pour trouver un tel lieu, cela n’a pas vraiment été simple… Soit trop classique ou alors pas vraiment local et j’en passe.

C’est donc à « Blankenberge » que nous nous sommes arrêté, une station balnéaire familiale de la Flandre-Occidentale avec entre autre un « Pier » où il fait bon déambuler toute l’année. C’est un charmant établissement du nom de « De Oesterput » où nous nous sommes rendus, légèrement à l’extérieur de la ville dans une marina.

Un établissement spécialisé principalement en produits de la mer tels que des plateaux de fruits de mer, du homard et toutes préparations utilisant ces éléments. Exactement ce que nous recherchions. A noter que cet établissement ne fait pas de réservation, que l’on y arrive et si file il y a….on attendra. Ce qui ne fut pas le cas aujourd’hui. 

Une fois arrivé à destination, vous pourrez laisser votre voiture dans le parking privé, ce qui est plutôt agréable pour autant que vous arriviez assez tôt. On attend sur ce qui fait office de ponton afin d’être placé et étonnement on attend…on attend… Un peu inexplicable et on a l’impression d’être ignoré mais le service fut par la suite impeccable, souriant et de bon conseil…Des situations dans la vie qui laissent parfois un peu perplexe.



La terrasse sur le deck est plutôt très agréable même si sans réelle vue excepté celle d’une sorte d’étang qui se trouve au pied de cet hangar qui est utilisé comme salle intérieur. Il se peut vu le nom de l’établissement que cela soit un parc à huitres, mais à vérifier…





L’intérieur de ce hangar me rappelle assez ce que l’on trouverait aux Etats-Unis dans certains établissements servant également ce type de cuisine au bord de l’océan. Un hangar réaménagé dans le style brasserie aux accents maritime avec de grands panneaux et les produits servis, quelques anciennes photos, des objets marins de grande taille et la cuisine ouverte sur le côté droit.








Etonnement il semblerait que la clientèle vienne pour la spécialité de la maison : le plateau de fruits de mer Royal au champagne « Jacquart » ; une sorte de « combo » à 140 euros pour deux personnes mais cela ne m’intéresse pas du tout car la carte propose comme précédemment dit des produits frais de haute qualité et surtout des spécialités belges impossibles de trouver ailleurs avec autant de fraicheur.

La crevette grise fraiche est une telle délicatesse quand récoltée et immédiatement mangée sur place qu’il est impossible de ne pas prendre deux des spécialités locales.

Les croquettes aux crevettes qui ne se ressemblent pas toujours car chaque établissement à sa recette qu’il conserve bien cachée. Ici elles sont plutôt bonnes et contiennent des crevettes en quantité. Traditionnellement accompagnées de citron et de persil frit.


Pour moi la tomate aux crevettes de Zeebrugge, épluchées à  la main. A nouveau un des plus grands classiques belges. Certes je n’ai jamais mangé une tomate de qualité en Belgique car toujours sans goût mais voilà…ce qui compte ce sont ces crevettes que l’on trouve à l’intérieur qui ici sont vraiment exceptionnelles. Mélangées dans une mayonnaise légère et un peu de persil ciselé finement. 


En plat principal de fabuleuses moules au vin blanc. A nouveau que l’on ne me parle pas de moules autres que celles de Zeeland (ou Zélande) qui sont sans aucun doute les meilleures qu’il soit pour un tel plat. Des moules que l’on trouve en grandes quantités dans deux régions, l'Escaut oriental qui est un bras de mer situé dans la province de Zélande aux Pays-Bas à quelques kilomètres t la mer des Wadden qui s’étend jusqu’au Danemark.  Ici simplement mais judicieusement préparée au vin blanc. 


Et la sole meunière qui selon moi est l’un des poissons les plus fins qui à nouveau se doit d’être d’une parfaite fraicheur comme ici. Sa chair est délicate et délectable, simplement cuite au beurre et accompagnée d’une fine purée de pommes de terre.



Etant prêt à vivre toute expérience… Je me suis laissé surprendre par un vin blanc belge appelé Wijnkasteel Genoels-Elderen, Chardonnay Blauw, de 2013. Un vin de la région de Linburg plutôt sec vieilli dans des tonneaux de chêne français. Plus amusant..qu’autre chose mais tout à fait plaisant.


Au vu de tous ces établissements côtiers souvent touristiques ou dans un autre registre, « De Oesterput » est vraiment un lieu très agréable où l’on peut venir apprécier des produits locaux de toute fraicheur sans aucune hésitation.