dimanche 2 août 2015

‘T Fonteintje, Courtrai



Pas toujours évident de trouver un endroit qui ne ferme pas trop tôt avec une restauration même si légère. De passage par Courtrai dans les Frandres à des heures tardives, « ‘T Fonteintje » avait attiré mon attention. Un des plus authentiques et anciens cafés de la ville qui date de 1661 et qui  possède une terrasse au bord de la rivière de l’autre côté de la rue, avec une vue privilégiée sur les Tours Broel,  fameux vestige de la fortification médiévale qui entourait autrefois Courtrai. Terrasse probablement ouverte que la journée car le soir même en été la température est plutôt fraiche comme aujourd’hui à 13 degrés…


L’endroit parfaitement local, situé dans un bâtiment protégé depuis 2002 se trouve dans une rue qui s’appelait « la rue des fontaines » et qui ensuite donna le nom à ce bar. Aujourd’hui au coin des rues Handboogstraat et Konventstraat,  “ce coin” aux temps médiévaux servait à exposer les malfrats ou pauvres enchainés. Actuellement l’on y vient pour leurs bières en face de cette rivière Lys et  de cette vue sur les tours.



L'endroit fait valoir de belles lettres de noblesse architecturales entre un pignon à échelon datant de 1661 et une statue de la Vierge Marie nichée dans une petite alcôve. 

Comparable aux « cafés bruns » des Pays-Bas, l’intérieur est sombre avec du bois brut et une couleur bordeaux que l'on dirait appliquée à la chaux sur les murs,  avec le bar où l’on vient commander et une salle derrière plus intime où l’on peut s’asseoir et manger quelque chose un peu sur le pouce.




Une atmosphère plutôt « cosy » et presque vieillotte mais pleine de charme.





On viendra sans aucun doute y refaire le monde et trouver une belle liste de bières comme la pression appelée « Bockor » de Omer Vander Ghinste à base de malt d’orge, semoule de maïs, différentes sortes de houblon raffinés.


Mais dans les spécialités en bouteille ma préférée sera la bière locale Le Fort du même brasseur, une brune complexe de 8,5° avec une touche sucrée et fruitée.



Comme d’accoutumée, l’accueil est très sympathique en Belgique et la serveuse nous fera connaitre quelles sont les mets encore disponibles à cette heure-là. Principalement des pâtes et des salades.

Une salade de chèvre et jambon cru bien servie et parfaitement assaisonnée où nous trouverons des haricots verts, des œufs durs, du maïs et des oignons rouges.


Je prendrai les raviolis maison aux champignons avec une sauce crème et Parmesan. Deux assiettes tout à fait correctes et préparées au dernier instant.


Nouvelle tournée de bières avec la Omer du même brasseur qui est une blonde traditionnelle avec un malt d’orge d'excellente qualité en provenance de la région de la Loire.


Je choisirai la Poperings Hommelbier de Van Eecke, une bière dorée un peu épicée et des saveurs de cumin.


Un  endroit plein de charme qui mérite une halte à n’importe quel moment afin de découvrir ces bières peu fréquentes et apprécier la délicieuse atmosphère du lieu.