mardi 31 janvier 2012

Bistro Boudin, San Francisco


Pas toujours évident de choisir un endroit pour diner quand la table compte un certain nombre d’hôtes. Un endroit pas trop guindé, où l’on peut discuter sans hurler, où la cuisine est de qualité et l’endroit accueillant.

Boudin situé dans le quartier ultra-touristique de Fisherman's Wharf est un endroit qui a énormément de charme et qui de plus à une intéressante histoire. Il s’agit en fait d’une boulangerie célèbre connue pour son pain au levain (appelé Original San Francisco Sourdough French Bread, l'authentique pain au levain français de San Francisco). Cette boulangerie a été créée en 1849 par Isidore Boudin pendant la ruée vers l'or. « Boudin at the Wharf » est le temple chic et industriel de la fameuse miche au levain de cette société de pain vénérable. Moitié boulangerie, moitié musée mais restaurant aussi, plus de 20.000 miches y sont faites et cuites au four chaque jour. Démarrer sa soirée en visitant l’endroit est tout à fait approprié. Vous pourrez observer dans cet entrepôt les boulangers s’activer, les miches ou autres pains étalés sur des tables.




Un café décontracté au niveau inférieur propose une bisque de palourde supposé être exceptionnelle, alors que le restaurant plus formel (en réalité appelé bistro) d'en haut sert des plats traditionnels tels que le ' Dungeness crabe Louis ' (crabe Dungeness) que je vous décrirai par la suite.


Après avoir grimpé les quelques marches au centre de l’entrepôt, vous arriverez sous les toits de l’usine dans une très grande et belle salle. De hauts plafonds, des fleurs un peu partout, des tables de bois rappelant un peu le style des brasseries françaises. On peut même observer depuis certains endroits le fonctionnement de l’usine ou le Golden Gate Bridge au loin. Un décor qui se marie parfaitement avec les coté industriel de l’endroit ainsi qu’avec les docks et la marina avoisinante.






Maintenant je peux imaginer que cette table peut changer au niveau qualité en fonction du taux de fréquentation. Pendant les périodes estivales ou de vacances, l’appréciation pourrait vraisemblablement différer. L’accueil ce soir fut charmant, la table bien placée et le service excellent. La carte est riche en mets divers, plutôt dans un style américain/californien simple. Des soupes dont celle servie dans le fameux pain au levain, des salades, des pâtes, des viandes, des plats de la mer et même des sandwichs. Je ne décrirai pas l’ensemble des plats sélectionnées mais seulement ce que j’ai mangé (mais photos en dessous).









Pour commencer une quesadilla au crabe Dungeness. La quesadilla est un plat mexicain, une tortilla farcie avec des différentes choses. Un classique des cartes américaines. Le crabe Dungeness est celui que je préfère. Aussi appelé crabe dormeur, il est péché de la Californie du Sud jusqu’en Alaska. Avec des pattes assez petites et plus courtes proportionnellement à sa taille, de plus il n’a pas d’épines sur le dessus de sa carapace. Il est également connu pour sa chair ferme, fraiche et goûteuse. De plus à taille égale, il faut pratiquement trois fois plus de tourteaux pour avoir la même quantité de chaire que dans un seul Dungeness ! Associé à la quesadilla avec quelques nachos…une belle entrée.


Pour continuer, un autre plat très local, le Cioppino ! Il s’agit donc d’un plat de San Francisco, considéré comme italo-américain, une combinaison de soupe et de ragout de poisson. Le Cioppino traditionnellement est réalisé avec la pêche du jour, et souvent comprend du poisson, du crabe Dungeness, des clams, des crevettes, des coquilles Saint-Jacques, des calamars et des moules. Cet assortiment est ensuite cuisiné dans une sauce de tomates fraiches avec un peu de vin et servi avec de la baguette aillée. Finalement un plat assez proche de la bouillabaisse. Le Cioppino fut créé par les pécheurs portugais et italiens qui s’installèrent à North Beach, la plupart provenant de Gênes. Le plat servi était totalement aligné avec cette précédente description. De très bons produits de la mer, un bouillon parfumé et légèrement corsé, parfait !


Le bistro Boudin est une valeur probablement sure, un endroit parfait pour manger en groupe, des prix tout à fait corrects, dans un quartier certes très touristique… Peut-être différent comme précédemment mentionné dans les périodes très touristiques.