vendredi 13 janvier 2012

Grohe, Darmstadt


Voici un endroit très sympathique que la brasserie Grohe où depuis 170 années on y fabrique de la bière ! Le nom de Grohe lui est apparu en 1899, lorsque Gabriel Grohe en est devenu le propriétaire. Toute sa famille a su depuis des générations conserver ce savoir faire qui consiste à travailler le houblon et produire une bière de première qualité.


En arrivant à cette brasserie vous pourrez déjà admirer à travers les fenêtres les cuves de cuivre qui servent à la fabrication du breuvage.


Après avoir franchi la porte de l’estaminet vous réaliserez qu’ici il n’y a pas de touristes mais de locaux qui s’abreuvent paisiblement en dégustant une cuisine certes traditionnelle allemande mais pour une fois un peu plus soignée. Rien de très gastronomique mais de belles assiettes, copieuses et plutôt mieux dressées qu’à l’accoutumée.


L’endroit est cosy avec sa charpente de bois, ses tables où l’on peut s’asseoir à plusieurs, un plafond décoré d’objets agricoles anciens. Ici tout le monde semble se connaitre, c’est du moins le sentiment que l’on ressent dans cet établissement. Pas plus d’une demi-douzaine de tables, quelques tabourets à un bar derrière lequel la bière est tirée.


Même si la carte est en allemand, les jeunes serveuses se feront un plaisir de sortir leur meilleur anglais et de gentiment vous traduire la liste des plats ainsi que ceux affichés sur l’ardoise du jour.




Comme c’est « régime après fêtes » nous nous sommes contentés de prendre une assiette de fromage local accompagnée de cumin et de quelques oignons hachés pour accompagner la première délicieuse bière brune d’un demi litre (ben oui…la serveuse n’a pas compris que l’on souhaitait un litre alors pour se faire pardonner elle nous a amené ensuite ce litre…ce qui revient finalement à un litre et demi…Bon…on ne va pas chipoter..), un excellent foie de veau poêlé accompagné de pommes de terres rissolées sur une viande hachée..(un peu surprenant au départ mais somme toute très bon…) que nous avons partagé en deux !! Normal…régime…


Et comme plat de résistance des Schnitzels !! Une version recouverte de fromage fondu (recommandation de la serveuse),


une autre version plus « light » que j’ai prise avec du lard, des oignons braisés, un œuf au plat et un second lit de pommes de terre rissolées…


Vraiment un endroit agréable avec une bonne cuisine dans sa catégorie…