mercredi 11 janvier 2012

Sitte, Darmstadt


Au cœur de Darmstadt, à quelques blocs de la zone commerciale, Sitte qui appartient à la famille Knierin-Bellin depuis 1979 est ici une vraie institution et ce n’est pas peu dire ! On ne peut pas trouver une brasserie plus typique que celle-ci et qui de plus date de 1877.


Une ambiance chaleureuse, du mobilier rustique, des tables avec des nappes et des bougies, une carte même traduite en anglais. Tout est beau, tout est joliment décoré avec un goût plutôt germanique évidement mais vraiment très bien arrangé. Bref un endroit qui séduit immédiatement !





Ici pas de complications...on y sert de la vraie cuisine allemande avec tout ce que cela signifie... On y trouve de la cuisine traditionnelle ; du porc en tranches grillé avec une sauce aux champignons et spaetzli, un pot de terre alsacien avec des steaks de porc grillés aux herbes, une boulette de viande hachée, du lard, le tout dans une sauce au poivre avec des pommes de terres rôties, mais aussi du rumsteck argentin à la sauce aux oignons, ou sauce Madagascar….même du bœuf « Graf Zeppelin » (ne me demandez-pas de quoi il s’agit…peut-être que le cuisinier écoute du hard en cuisinant…) avec des pommes de terres à nouveau au romarin, de la chasse et un foie de veau à la berlinoise ainsi que tous les schnitzel de porc possibles et imaginables, même un avec une sauce crème, poivrons rouges, jambon, champignons et concombres..Tout un programme !

 Si vous voulez vivre une expérience gastronomique et culinaire allemande provinciale, n’allez pas plus loin ! C’est ici ! Ce qu’il faut savoir c’est que dans ce genre d’établissement…il faut tout oublier ce que l’on connait, oublier ce qu’est la cuisine légère, la cuisine goûteuse…Pas mauvaise…mais on dira « spéciale»… Mon acolyte est resté sage avec une salade mêlée et un civet de sanglier/spaetzli...Moi, je me suis distingué…



Pour démarrer un carpaccio de canard joliment présenté dans une assiette, avec une sorte de vinaigrette framboise plutôt douce en bouche… Déjà j’avais oublié combien l’on aime tout sucrer en Allemagne…


Le plat principal ? Eh bien je n’ai pas pu résister au schnitzel su-mentionné…et je ne regrette pas car pour une expérience cela en était une ! Un schnitzel de porc, tout va bien…mais une sauce crème sacrément liée à la maïzena…avec des morceaux de poivron orange, des tranches de concombres, et je ne sais quoi…le tout également légèrement douçâtre… Quelques bonnes pommes de terre rissolées…. Alors un verdict ? Indéniablement une expérience…Servi en Suisse ou France, je crois que je me serais fâché...Ici ? Eh bien « on est dans le ton » ! Tout cela avec de la bière à la pression de la brasserie Pfungstadter, cela passe sans problème !


Très fréquenté par la classe bourgeoise, Sitte est la première table de Darmstadt !