dimanche 29 janvier 2012

Caffe Trieste, San Francisco


Peut-être plus à San Francisco et New-York que n’ importe où ailleurs, les ambiances des quartiers se succèdent mais ne se ressemblent pas. Un quartier chinois côtoie un quartier italien ou japonais et chaque rue peut immédiatement vous plonger dans une atmosphère et culture complètement différente, et tout cela sans jamais tomber dans le touristique, le vulgaire, ou quelque chose d’exagéré.

San Francisco a su conserver un certain nombre d’endroits, de bars, de troquets et de cafés, dons les propriétaires n’ont jamais changés un brin de décoration. Des endroits immuables, conviviaux et presque devenus culte ! Des endroits où l’on observe les clients et où des fois l'on peut y faire des rencontres insolites. Depuis des décennies je ne manque pas de passer par le Caffe Trieste ! Un café tellement sympathique et relax, où l’on a vraiment l’impression d’être en pleine Italie et surtout où l’on boit un des meilleurs expressos de la ville !


Le Caffe Trieste se trouve à North Beach, quartier de l’immigration italienne et en même temps ou la Beat Generation est née ! C’est aujourd’hui un quartier un peu bohème qui peut se vanter d’avoir la plus intéressante concentration de restaurants et bars festifs de la ville.

Mais revenons à ce Caffe Trieste… Fondé en 1956, on y vient depuis cette époque pour plusieurs raisons… D’abord pour le café qui est aussi miraculeux qu’en Italie, pour le petit déjeuner avec quelques croissants ou autres petits pains, dans le courant de la journée pour une salade, une foccacia, ou encore manger un de ces gâteaux à l’apparence vraiment italienne…Il paraitrait même que ceci vient directement d’Italie… (À confirmer). Les habitants du quartier y viennent avec leur Mac et parfois on y voit même des artistes, des écrivains...et des musiciens !






Un mur de photos noir et blanc avec des célébrités comme Pavarotti, une fresque un peu kitsch totalement patinée, un juke box avec d’anciens 45t de musique populaire italienne, un vieux poêle et un bar auxquels on passe la commande ou les Cimbali n’arrêtent pas de fonctionner !




Ce matin voila pas qu’un orchestre jouait au fond de la salle des airs italiens..Deux dames âgées à l’accordéon, des messieurs avec divers instruments à corde ; guitares et mandolines…Un moment en même temps complètement jubilatoire et très émouvant…Du Caffe Trieste on en ressort un peu ému…

A ne pas manquer pour un petit déjeuner ou un lunch léger si vous passez par San Francisco…avec le samedi après-midi des clients qui chantent l’opéra...Magique !