samedi 23 novembre 2019

Bodegueta de Cal Pep, Barcelone


On s’imagine souvent que les bodegas à Barcelone ne sont que principalement que des lieux pour soit boire, soir acheter du vin et manger quelques tapas. La plupart des tapas assez simples, plutôt bons mais c’est surtout pour l’ambiance que l’on y va avant de trouver de la gastronomie comme par exemple les bars à pintxos de San Sebastian. Mais ce fût une très grande surprise que de découvrir cette exceptionnelle adresse plutôt bien cachée ou alors seule connue bien évident des locaux du quartier, la « Bodegueta Cal Pep ». Des « Cal Pep », il y en a plusieurs à Barcelone et il ne faut pas les confondre avec cette « Bodegueta » du quartier de Sants.



Une bodega de « tous les jours de la vie », ce qui veut dire où l’on vient à n’importe quel moment, pour le côté social, le côté festif, côtoyer les gens du quartier et surtout le côté très authentique. Depuis 1998, cette bodega sert de divines tapas, dans un décor de vieux tonneaux et de tables en marbre.  Aujourd'hui, malheureusement, la plupart de ces bodegas ont disparu et il n'y a que peu de caves qui conservent le concept et l'image d'antan.




Un décor qui date de 1927 et encore intact avec des murs avec des armoires pleines de vieux siphons et de bouteilles en verre vides et de ces authentiques vieux frigos boisés qui sont tout simplement fonctionnels mais qui pourraient passer pour des pièces de collection.




Dès midi et il vaut mieux arriver de bonne heure car ensuite l’on reste debout, on y voit servir des canas, des quintos (petites bières) et bien entendu des vermouths défilent sur le comptoir, tandis que les locaux viennent souvent y acheter du vin en vrac.


Pour remplir les estomacs, le propriétaire Angel Congostrina que l’on voit souvent sortir de sa cuisine et servir directement le client à sa table offre le meilleur de la mer. Des produits très frais, des conserves et toute une série de petits plats magnifiquement réalisés. Il semblerait qu’il soit le troisième propriétaire et qu’il ait su préserver la tradition de manière irréprochable. Tout vient du marché à côté, moules, crabes, couteaux, seiches, calamars et coques d'une fraîcheur impeccable.


Les calamars frits sont excellents, pas huileux pour un sou, pas non plus gommeux, juste parfaits.


Les somptueuses petites côtelettes de lapin pannées et servie sur des piments del Padron est un vrais « must » et régalera plus d’une personne. Un plat finalement pas si simple à trouver.


Les couteaux qui en fait sont des « canyuts » est aussi une rareté car proviennent du delta de l’Ebre et généralement ne sont que servis dans des établissements gastronomiques. Ceux-ci sont préparés à la plancha avec une fine sauce à base de persil et ail.


On trouvera d’autres mets tels que des beignets de morue et de petits poissons frits (pescadito frito) tout bonnement délicieux.

Indéniablement l’une des plus belles bodegas en ville avec une ambiance fabuleuse, une cuisine réalisée avec beaucoup de savoir-faire, des produits d’une incroyable fraicheur et de première qualité.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire