lundi 9 février 2015

Le Bec Jaune, Morzine



Je n’avais pas réalisé que la Haute-Savoie ne faisait plus partie de la France mais que cette région avait été cédée à la Grande-Bretagne !  Mais oui… Déjà Chamonix compte une population de résidents britanniques de plus de 50% et circuler dans les rues de Morzine, nous pourrions nous croire dans les rues de Londres à la montagne… C’est bien simple, si l’on entend parler le français, on se dit tout de suite que ce sont des touristes !  

Eh bien tout ceci a aussi  du bon car l’on trouve une nouvelle génération d’établissements certes sur le mode de vie de nos amis britanniques et qui changent des lieux qui se ressemblent tous et souvent avec peu d’atmosphère.

Je félicite celui qui a eu l’idée d’ouvrir une micro-brasserie dans le centre de Morzine et qui ne s’est pas soucié de savoir si cela allait marcher ou non… C’est simplement plein. Certes une clientèle majoritairement britannique et quelques personnes qui connaissent, apprécient ce mode de vie qui consiste à faire la fête...à boire une pinte….deux….trois…et plus…


Juste à l’entrée de la ville en arrivant des Gets, un immeuble sans trop de charme appelé « le Schuss » et c’est au rez-de chaussée que se trouve le « Bec jaune ». Aucune idée pourquoi cela s’appelle comme cela mais c’est la que dans le passé se trouvait un restaurant savoyard appelé…le « Chavoyard »… Fermé il y a environ 6 mois, je n’ai aucune idée comment était la décoration à l’époque, mais le lieu ré-ouvert aujourd’hui a une décoration minimaliste entre plafond de béton, tables de récupération, ci et là un peu de bois rustique sur les murs et au centre une lignée de cuves à bières métalliques. Et le plus surprenant c’est que malgré un décor un peu dépouillé et bohème, on s’y sent tout de suite très bien.





On peut éventuellement laisser ses skis à l’extérieur, entrer en chaussure de ski. Cela sera immédiatement une sur les cuves que vous aurez en franchissant la porte principale. Quatre cuves ou sont fréquemment préparées diverses bières.

A côté le comptoir où l’on vient se servit comme dans tout pub qui se respecte encore que je ne qualifierais pas cet endroit de pub mais de bar à bières qui d’ailleurs fait aussi une restauration légère. Il y a une petite nuance…

Des lumières au plafond réalisées avec des roues de vélo ou alors quelques ampoules dans des bouteilles sur ce comptoir réalisé avec des planches de bois et recouvert de cuivre martelé.




Sur les murs quelques décorations avec d’anciennes pochettes de disques qui vont du Floyd a Jules Dassin en passant par Jean-Michel Jarre.


On s’approche du bar sur lequel sont indiquées les bières de la semaine avec en plus des verres contenant les céréales utilisées pour la confection de ces dernières. La Indian Pale Ale (IPA) aux saveurs plutôt amères, classique au Royaume Uni. Une autre appelée Pale El Dorado et un Stout qui normalement est une bière brassée à partir d'un orge hautement torréfié.



La carte des mets est plutôt orientée Tex-Mex et propose aussi bien des salades composées que des Nachos de tout genre, des burgers, des burritos et pommes de terre. Egalement du guacamole, du cole slow et même du « pulled pork » qui est cette viande porc ultra cuite que l’on effile. En plus des bières artisanales, une série de cocktails plutôt tentant. 



La bière de Miel de Montagne tirant à 4% est très agréable à boire, fruitée, plaisante et douce en bouche. Une bière facile à boire qui est tarifée aux environ de 4.50 Euros pour 4 dl, ce qui est très raisonnable.


La Stout est vraiment très parfumée et n’est peut-être pas classique dans sa préparation car celle-ci est naturellement parfumée aux grains de café et à la vanille bourbon. Une bière plus intenses, très parfumée et avec plus de mâche. Très agréable mais moins une bière de soif.


Les heures passent, la musique qui passe ce soir semble être du Stéphane Grappellli, l’ambiance monte avec les heures.

Voici un très sympathique endroit sans présentation très international avec un choix de bières réalisées sur place. Une formule gagnante que j’applaudis.