mardi 8 juillet 2014

The Vietnam Restaurant, Houston



Arrivé en début de soirée à Houston à l’aéroport international et après collecte d’une voiture, c’est direction « downtown » que je vais. Comme généralement les établissements sont moins fréquemment ouverts le lundi et que l’on mange plutôt tôt aux Etats-Unis, je m’étais renseigné sur les tables entre l’aéroport et mon hôtel à 30 minutes.

C’est donc « dans un Vietnamien » que j’ai abouti sachant que 21 :00 était l’heure de clôture, « The Vietnam Restaurant » situé sur  la W 19th st du quartier Greater Heights, un endroit absolument introuvable si vous n’avez pas un GPS, identifié sur le Zagat qui reste normalement une très bonne référence aux USA et qui si je me rappelle bien fait maintenant partie de l’empire Google.


Un accès facile, un parking à l’extérieure sur le côté gauche de l’établissement et me voici rapidement installé à l’une des tables. Evidement comme « il est tard »… le restaurant est plutôt vide avec quelques clients sur le départ…


Une décoration plutôt simple sans trop de charme, quelques tableaux modernes sur les murs. Ici c’est du « BYOB », donc pas d’alcool, chacun amène ce qui lui plait si l’on souhaite voir du vin ou autre boisson alcoolisée.



Je prendrai pour commencer une demi-portion de rouleaux de porc grillés au feu de bois « Goi Cuon Thit », souvent aussi appelés en Europe, « rouleaux d’été ».  Deux rouleaux de feuilles de riz fraiches avec à l’intérieur des feuilles de salade et ce porc. 


Je trouve la farce un peu simpliste car sans saveur particulière, ils seront accompagnés d’une sauce qui me plait bien car vraiment bien parfumée à la cacahouète et sauce Hoisin.


En met principal, « le bœuf Vietnamien ». Des morceaux de bœuf marinés dans une sauce spéciale  et beurre « Bo Luc Lac ". L’apparence du plat d’est pas franchement des plus sophistiquée avec ces rondelles de tomates et surtout je me demande bien pourquoi, ce bol de beurre sur le côté… A quoi cela sert-il ? La viande est très tendre, probablement marinée dans un mélange de sauce de poisson, soja, ail et sucre, mais le tout est franchement « américanisé ». J’avais oublié que souvent aux USA, tout ce qui est asiatique est souvent « retravaillé » pour plaire aux locaux. Un plat correct mais un peu loin de ce qu’est de la cuisine vietnamienne que je qualifierai de totalement authentique.


Servi avec ce plat j’ai choisi un riz brun vietnamien.


Le service est agréable, souriant et efficace. Malgré tout, probablement une adresse tout à fait correcte surtout à des prix défiants toute concurrence (20 USD pour un repas) si vous êtes dans une même situation…entre le centre et l’aéroport.