jeudi 13 mars 2014

Fischerstübli, Berne



Très souvent en consultant les sites des restaurants l’on peut se faire une idée du genre et malgré que cela reste subjectif, on peut se retrouver soudainement emballé par l’endroit. C’est en recherchant un peu au hasard que je suis arrivé sur le site de Fischerstuebli. Vous comprendrez probablement pourquoi « cela plaît » en arrivant sur la page d’accueil. Un homme souriant…un joli design…un peu de lavande sur le côté et surtout un « welcome ». Il y a quelque chose d’un peu inhabituel et immédiatement l’on a envie d’en savoir plus… En pour en savoir plus…il faut faire défiler la page vers le bas ! De jolies photos, une belle mise en page…bref on a envie d’y faire un tour !

C’est dans un coin un peu inattendu de la vieille ville que vous trouverez Fischerstuebli car même si c’est sensé se trouver dans la zone touristique, seuls les gens parfaitement renseignés ou les locaux iront dans cet endroit. Tout en bas « de la colline » et non loin de la fosse aux ourses et proche de l’Aar, c’est ici qu’à l’époque se trouvaient les barques et bateaux de pêcheurs. J’imagine que le nom de cet établissement provient donc de cette activité du passé. Un quartier si je comprends bien qui s’appelle Dorfbach avec de très belles maisons et qui semble être un peu l’endroit « branché » de Berne.

 

La terrasse doit être un vrai bonheur l’été entre ces belles maisons mais l’intérieur est aussi sympathique avec deux salles. La première étant plus classique, plus « bistrot » et aussi plus animée.. la seconde en laissant la cuisine sur sa gauche, plus « chic » avec nappes et murs de pierres. L’accueil est vraiment souriant avec un patron qui est très concentré sur le bon fonctionnement de son restaurant et comme sur le site.t...souriant…aimable...et accommodant.


Nous préférerons nous installer dans la « salle bistrot » plus animée, simple, dans les tons blancs, de jolies photos noir et blanc de Berne lors des crues de l’Aar.


 
La carte est plutôt sympathique avec un choix limité mais bien pensé. Cela semble être des mets en même temps locaux mais avec une touche de créativité, un peu d’exotisme dans certaines appellations.

Nous partagerons pour commencer le « Plättli », une série de petits mets pour accompagner éventuellement l’apéritif où l’on trouvera de jolis produits locaux tels que la saucisse fumée de Ballenberg, des morceaux de vieux sbrinz, des olives marinées et des tomates séchées et également marinées, tout ceci accompagné d’un pain bio de très bonne qualité de la boulangerie Ängelibeckde Berne . C’est simple mais on observe immédiatement que le patron ne se laisse pas aller mais choisis des produits du terroir et de qualité.



En plat principal nous choisirons l’émincé de bœuf de la ferme Baumans’s Hof deOberwangen  dans une sauce aux pommes et Calvados, servit avec des röstis maison. A nouveau des produits de qualité et une viande vraiment tendre dans une sauce fine légèrement douce à la crème et surtout de fabuleux röstis parmi les meilleurs jamais mangés !

 
Une magnifique bouteille de Minervois, un Maris Syrah Organic 2011, bien violet, épicé avec des arômes de cerise noire et une touche poivrée sur la fin. Encore un très beau choix de produit pour un tel établissement.


Voici un endroit qui vraiment mérite d’être connu avec une cuisine locale ou un peu méditerranéenne très soignée, un patron vraiment sympathique, jovial et à l’écoute, un service de qualité et comme je l’ai dit, une réinterprétation du classique « émincé de veau aux röstis » magnifiquement cuisiné.

Je garde le « meilleur » pour la fin, car le patron est Sri Lankais, tout le staff doit probablement provenir également de l’île inclut le cuisinier et qui a su grandement m’impressionner avec une cuisine bien mieux préparée que par certains établissements locaux… ce n’est pas peu dire !