lundi 11 juin 2012

Weinstube Schellenturm, Stuttgart


A chaque fois que je me rends en Allemagne, j’apprécie énormément de passer quelques soirées dans des lieux un peu typiques ou l’atmosphère est des plus authentiques. Certes l’on peut trouver des tables modernes ou d’autres proposant des cuisines internationales mais j’aime découvrir ce que sont les spécialités locales pour autant qu’il y en ait. Un Weinstube me semblait tout à fait à propos suite à toutes ces émotions footballistiques de ce jour…

Weinstube Schellenturm, c’est vraiment la où l’on peut trouver ce que j’appelle une atmosphère que je qualifierai de rustique. Dommage que le temps ne m’ait pas permis de manger dans le joli jardin mais se retrouver dans un bâtiment avec une tour datant originellement de 1564 et intégrée dans les murailles de cette ville n’était pas non plus des plus désagréable.



Stuttgart est également appelée la « métropole de la Schwabie », la Schwabie étant au moyen-âge un territoire politique allemand qui intégra par la suite le Baden Wurttemberg. De cette époque reste une cuisine plutôt particulière pour l’Allemagne qui est souvent basée de pâtes ; les Spätzle et les Maultaschen (sortes de raviolis). Mais le top du top…le Kutteln, un plat de tripes et d’estomac dans une sauce Lemberger…une sauce au vin…Mais revenons à cet endroit.

Après avoir franchis les quelques marches de cette tour, étonnement vous-voici en face d’un bar qui ressemblerait plutôt à une réception d’hôtel. Il faut monter l’escalier en colimaçon pour atteindre les deux niveaux de ce restaurant qui comme vous l’aurez bien compris se trouve dans la tour avec des salles d’un diamètre de moins de dix mètres. Sous les toits, le colombage est apparent à l’intérieur et le plafond est poutré comme il se doit. Quelques secondes et me voila suggéré de m’asseoir à « cette table » car ici comme dans beaucoup de tavernes allemandes, on partage la table surtout lorsque l’on est seul. Donc me voici en face d’un sympathique monsieur que je ne connais ni d’Eve ni d’Adam mais avec qui nous avons entamé la discussion…




La carte est succincte mais propose quelques plats Schwabe plutôt intéressants et je me laisse évidemment tenter par ces Maultaschen, qui ici sont accompagné de rôti de porc braisé, de la salade de pomme de terres et d’une salade. Mais avant de vous décrire ce plat, voila que l’on m’amène le vin au verre qua j’avais commandé, un Riesling Fallbacher Lämmler. Eh bien pas dans un verre…mais dans un boc, une tasse, enfin quelque chose de pas trop habituel « par chez nous », un peu déroutant…


La salade de pomme de terre…Je ne sais pas comment cela est cuisiné en Allemagne mais cela ne ressemble en rien à ce que je connais. De toutes petites pommes de terres type rates finement tranchées, probablement cuites dans un bouillon ; une sauce pas semblable à de la mayonnaise mais néanmoins liée, sans être collante ou grasse, avec un peu de ciboulette. Deux excellentes tranches de rôtis avec un fond de sauce plutôt parfumé et ne sentant aucunement l Maggi ou le Knorr…(bravo !) et ces fameuses Maultaschen… A mi-chemin entre cannelloni, lasagne…Une farce de viande assez compacte mélangée à des épinards, avec un goût de noix de muscade plutôt prononcé, et sur le dessus une compote d’oignons un peu douce pour accompagner ces pâtes. C’est bon, somme toute assez original, et différent de tout ce que l’on peut connaître.



Un dessert maison un peu insignifiant ; des pralines en chocolat fourrées de glace accompagnées de fruits rouges.


Un vrai bistrot typique au centre de Stuttgart qui mérite immanquablement une visite.